Mabel Lille

Certains d’entre vous le savent déjà, j’ai découvert il y a  quelques mois un nouvel univers qui me passionne, j’ai nommé le rhum. Les cannes à sucre, les méthodes de chaque distillerie font de chaque nectar un breuvage unique au même titre que les meilleurs grands crus de nos contrées.

Ces derniers mois m’ont également permis de découvrir de plus près la vie parisienne, ses sorties et ses bars. Toutes les séries américaines ont leur lieu de rencontre « after work » (Central Perk, MacLaren’s Pub), pour mes collègues et moi-même ce fut Mabel Paris.

Mais quel est cet endroit mystérieux ? Mabel Paris est un bar à cocktails mais aussi et surtout un lieu magique pour tous les amateurs de rhum. On ne saurait compter toutes les variétés de rhum que Joseph et Samantha peuvent vous servir.

DSC_1463 DSC_1447

République dominicaine, Cuba, Jamaïque, Trinité, Barbarde, Marie Galante, Venzuela, Paraguay, Guatemala ne sont qu’un petit aperçu de ce que vous pourrez goûter sous les conseils avisés du maître des lieux. Au verre ou en « route » (3 verres autour d’une région ou d’un thème), vous sortirez de Mabel comme on revient d’un lointain voyage.

DSC_1465 DSC_1410

Et si le rhum pur est encore quelque chose de trop fort pour vous, vous pourrez vous délecter d’un des nombreux cocktails à la carte.

DSC_1501

Pour finir, vous vous demandez certainement pourquoi ce titre Mabel Lille ? Et bien tout simplement parce qu’un tel lieu ne saurait faire le bonheur des seuls parisiens ;-). Et comme il me faut un nouveau challenge professionnel, je vous annonce donc l’ouverture prochaine d’un Mabel Lille en partenariat avec Mabel Paris ! L’administratif est en cours avec la mairie de Lille et nous avons déjà repéré un emplacement parfait pour le bar !

En attendant, je vous encourage à suivre le blog pour connaître la suite des évènements et surtout n’hésitez pas à faire un tour rue d’Aboukir à Paris pour vous extasier les papilles chez Mabel.

Pour suivre l’actualité de Mabel Paris faites un tour sur : Facebook, Twitter, Instagram

PS : mention spéciale à Vincent S. pour ses quelques prises de vue de l’article.

Share