Rhumfest 2016

Cette année vous trouverez le résumé de mes aventures parisiennes sous le signe du rhum sur le blog passion du rhum. Christophe cherchait quelqu’un pour lui faire un retour et je me suis lancé. Je vous laisse regarder les photos au grand format ci-dessous. Merci encore à Christophe pour sa confiance.

Partager

Petite balade avec l’Amitram

Filou et Coquinette vous en parlait il y a quelques semaines et vous en attendiez les photos, c’est à présent chose faite.

Par un beau dimanche de juin, nous avons découvert la passion des membres de l’association Amitram à Wambrechies. Pour quelques euros, vous pouvez tous les dimanches, dès le printemps, profiter du soleil et emprunter les tramways d’antan le long des berges de la Deûle. Effet garanti pour les petits et grands !

Rhumfest 2015

Je viens tout juste de finir les développements photos de mon premier Rhumfest qui s’est déroulé au Parc Floral de Vincennes ces 3 derniers jours.

Sur les conseils de notre ami Joseph nous étions équipés en eau et après 25 rhums nous nous sommes dit que c’était quand même une sacrée bonne idée 😉

Le jardin Floral nous a donc ouvert ses portes samedi. Dès midi pour les chanceux équipés de passe VIP et 13h pour les autres. 3 salles vitrées/climatisées dédiées au rhum, le paradis sur terre pour les amoureux de ce breuvage.

Au début, c’est comme pour un salon du vin, le choix est tellement vaste, les gens sont peu nombreux, on cherche ses repères et on essaye de débuter en terrain connu. Pour nous ce fût le stand Mezan, merci à Angélique pour son accueil et la dégustation des 5 nouveautés 2015 de la maison. Le Guyana 2005 de Diamond en alambic Port Mourant nous a plus que convaincu.

angelique_julienne

Rencontré à l’entrée du salon, nous avons ensuite passé un peu de temps avec Daniele (qui n’est pas le fils de Luca ;-)) pour une dégustation de Rhum Rhum PMG Libération 2012 Full Proof (comprenez près de 60°), résultat : décollage.  Ce rhum est produit à Marie-Galante au sein de la maison Bielle par Gianni Capovilla grand nom des spiritueux.

La dégustation s’est poursuivie, toujours chez Vélier, avec les rhums d’Haïti, j’ai nommé les Clairins. Après une demi-heure d’explication par Daniele d’où et comment ce rhum de chez Vaval est arrivé dans notre verre, c’est avec beaucoup d’humilité et d’excitation que nous y goûtons enfin. Ce fut le seul rhum blanc de notre salon mais c’est ici l’expression la plus pure du rhum que l’on puisse y trouver. Petite distillerie de village, méthode ancestrale, fermentation longue aux levures sauvages. Pas la peine de parler de « bio », les pesticides, les levures transgéniques ne sont pas arrivées jusqu’ici et garantissent un produit d’exception.

Nous avons ensuite profité de l’habitation VIP ou nous avons pu tremper nos lèvres dans les dernières nouveautés telle que le Havana Club Union. Je vous laisse admirer le programme détaillé ci-dessous :

habitation_vip

Nous sommes également passés par le bar pour nous « réhydrater » avec des Mojito à la Française ou des Diplomatico façon Old Fashioned.

Nous aurions encore voulu goûter tant de choses, mais il fallait être raisonnables et l’heure de la fin arrivait à grand pas. Au final, je comprend mieux à présent la formule 2 jours, c’est exactement ce qu’il faut pour en profiter pleinement, j’entends, en plus de l’eau et d’un petit carnet de note pour noter ses dégustations au fur et à mesure. Nous avons finalement fait un dernier tour par la boutique éphémère de Christian de Montaguère pour remplir nos sacs et retour au centre de Paris pour la soirée.

Pour conclure cette escapade Parisienne sous le signe du rhum, il m’eut été impossible de ne pas passer par la case Mabel et c’est ce que nous fîmes. Rien de tel qu’un petit débriefing à chaud entre amateurs de bonnes choses dans notre repère de pirates.

Merci aux organisateurs pour ce superbe évènement et à l’année prochaine pour de nouvelles aventures.

Mention spéciale à mes compagnons d’arme Sylvain, JB et David avec qui nous avons partagé un excellent moment.

Les petites mésanges

Voilà quelques semaines que nous avons assemblé et accroché au fond du jardin avec les enfants une petite cabane à oiseaux offerte par Pépère. Patiemment, nous attendions la venue de quelques petits volatiles pour la signature du bail.

Nos efforts ont été récompensés hier matin. Sans crier gare, un couple de mésanges charbonnières a finalement trouvé notre abri à son goût. Les travaux d’aménagement sont en cours, première étape le matelas de petites branches.

Nous avons bon espoir d’apercevoir rapidement des oisillons qu’il nous faudra protéger des nombreux chats qui rôdent sur nos murs.

Voici quelques clichés tirés avec Filou et Coquinette au 80-200 mm / 2.8 Nikon avec un trépied.

Mabel Lille

Certains d’entre vous le savent déjà, j’ai découvert il y a  quelques mois un nouvel univers qui me passionne, j’ai nommé le rhum. Les cannes à sucre, les méthodes de chaque distillerie font de chaque nectar un breuvage unique au même titre que les meilleurs grands crus de nos contrées.

Ces derniers mois m’ont également permis de découvrir de plus près la vie parisienne, ses sorties et ses bars. Toutes les séries américaines ont leur lieu de rencontre « after work » (Central Perk, MacLaren’s Pub), pour mes collègues et moi-même ce fut Mabel Paris.

Mais quel est cet endroit mystérieux ? Mabel Paris est un bar à cocktails mais aussi et surtout un lieu magique pour tous les amateurs de rhum. On ne saurait compter toutes les variétés de rhum que Joseph et Samantha peuvent vous servir.

DSC_1463 DSC_1447

République dominicaine, Cuba, Jamaïque, Trinité, Barbarde, Marie Galante, Venzuela, Paraguay, Guatemala ne sont qu’un petit aperçu de ce que vous pourrez goûter sous les conseils avisés du maître des lieux. Au verre ou en « route » (3 verres autour d’une région ou d’un thème), vous sortirez de Mabel comme on revient d’un lointain voyage.

DSC_1465 DSC_1410

Et si le rhum pur est encore quelque chose de trop fort pour vous, vous pourrez vous délecter d’un des nombreux cocktails à la carte.

DSC_1501

Pour finir, vous vous demandez certainement pourquoi ce titre Mabel Lille ? Et bien tout simplement parce qu’un tel lieu ne saurait faire le bonheur des seuls parisiens ;-). Et comme il me faut un nouveau challenge professionnel, je vous annonce donc l’ouverture prochaine d’un Mabel Lille en partenariat avec Mabel Paris ! L’administratif est en cours avec la mairie de Lille et nous avons déjà repéré un emplacement parfait pour le bar !

En attendant, je vous encourage à suivre le blog pour connaître la suite des évènements et surtout n’hésitez pas à faire un tour rue d’Aboukir à Paris pour vous extasier les papilles chez Mabel.

Pour suivre l’actualité de Mabel Paris faites un tour sur : Facebook, Twitter, Instagram

PS : mention spéciale à Vincent S. pour ses quelques prises de vue de l’article.

Session naissance

J’ai la chance de pouvoir accompagner mes amis avec un appareil photo dans les moments forts de leurs vies. Je vous ai montré ce que cela pouvait donner lors de mariages ou de séances aux bidons arrondis. Ce que vous ne savez pas, c’est que les accouchements se sont à chaque fois produits quelques jours après lesdites séances, mythe ou hasard je vais laisser planer le doute…

Pour ce nouveau rendez-vous, je n’ai même pas eu le temps d’installer le matériel que bébé arrivait déjà. Nous avons donc fait notre séance de rattrapage avec le petit Elliot d’à peine quelques jours à son retour de la maternité.

C’est une séance qui a demandé davantage de préparation, de calme et de patience. J’ai profité de mes quelques jours de décalage pour me renseigner sur les poses, éclairages et pièges à éviter. Pour ceux qui voudraient se prêter au jeu, je vous conseil le très bon site Digital Photography School (en anglais) qui regorge de très bon tutoriels en général et plus spécialement autour du sujet qui nous occupe aujourd’hui : les nouveau-nés.

Si je devais revenir sur cette session, je dirais qu’elle s’est très bien déroulée, le petit homme était d’un calme absolu, la température de l’appartement idéal pour lui et nous avons ajouté un convecteur d’appoint dans une pièce plus petite pour les poses dévêtues. Un petit arrêt au stand pour un ravitaillement avec maman et nous voilà repartis de plus belle, toujours aussi calme, repus dans les bras de ses parents pour quelques clichés supplémentaires. Ce fût une séance au rythme de bébé, dans un atmosphère très cocooning. Cela a très largement contribué à la réussite de ces photos.

Merci encore à mes modèles, je vous laisse à présent apprécier un morceau choisi de la séance.

Session nature dans les vergers d’Alsace

Il n’est pas toujours évident d’arriver à faire des photos lorsque l’on est en vacances avec la famille (hors photo souvenir j’entends). On se promène mais on ne reste pas 1h au même endroit pour faire ses prises de vue pour éviter de se faire huer par femme et enfants. La solution est le voyage photo, comme proposé par certains professionnels en ligne. Mais là, l’histoire est tout autre, car ça veut dire voyager seul ou en couple avec quelques passionnés et moyennant un budget assez conséquent.

Pendant ces vacances, nous avons pris le temps de nous arrêter une journée pour rendre visite à la famille Alsacienne. Après 5 min dans le verger familial, le sujet s’est imposé à moi et par chance nous avions du temps devant nous ! Débauche de couleurs, de fruits et d’insectes divers. J’ai pris quelques heures à immortaliser les arbres fruitiers et les insectes du cru. La nature est définitivement une source d’inspiration incroyable. Je vous laisse en juger par vous-même.

Les 10km de la braderie de Lille 2014 [MàJ du 23/09/2014]

Semi marathon Lille 2014Les inscriptions pour le 10km et le semi-marathon de Lille 2014 sont ouvertes depuis quelques semaines. Cette édition du 6 septembre 2014 comporte des nouveautés. Victime de son succès, 13 000 participants en 2013 toutes épreuves confondues, cette édition verra son parcours inchangé mais des points de départ et d’arrivée décalés. Il est également fait mention d’un nombre de participants plafonnés par les autorités et donc des inscriptions à anticiper pour celles et ceux qui veulent être certain d’y participer.

En attendant, il vous reste un peu plus de 3 mois pour vous entraîner et finir la course, voir même de la finir dans un temps record : 55, 50, 45 ou en dessous pour les plus assidus et motivés d’entre nous.

Personnellement, cela fait 2 ans que j’utilise Runkeeper et mon iPhone avec un cardio bluetooth Polar H7 pour ma préparation et j’en suis très content. Il est possible d’y trouver un plan d’entrainement adapté à votre objectif, d’éditer ses propres sessions pour des séances personnalisées. Par exemple 3 km de footing puis 8 répétitions 20″ / 40″ en fractionné. Peu à peu des amis s’y sont mis et il est possible de s’encourager et de se challenger via son réseau. Rien de pire que de devoir se motiver à enfiler les baskets lorsqu’il fait froid et/ou qu’il pleut, alors un rappel bien configuré et puis « j’en suis qu’à une sortie alors que tout le monde à fait ses 3 séances cette semaine », ça remet un coup de boost.

Pour vous aider à vous fixer un objectif, j’ai également créé la course des 10 km de la Braderie sur l’application. Et si d’aventure vous ne trouviez pas chaussure à votre pied en terme de plan d’entrainement, allez faire un tour sur le site spécialisé en running de Décathlon, j’ai nommé Kalenji. Il propose de bons conseils pour débuter et une multitude de plan d’entraînements pour tout type de course et d’objectifs. Vous n’avez donc plus aucune excuse pour ne pas vous y mettre !

10km 2014 foule

10km 2014 arrive[MàJ du 23/09/2014] La Braderie c’est fini, vous pouvez retrouver les résultats et diplômes des 10km et semi-marathon ainsi que les photos de vos exploits en suivant les liens. Votre humble rédacteur à eu le plaisir (dans une certaine mesure) de finir officiellement en 47’21 » soit 3’35 » de mieux que l’an passé (diplôme faisant foi) :Diplôme 10km 2014

L’écart est faible me diront certains, mais à ce rythme-là dans 3 ans je passe sous les 40′ 😛